Pour que l'EPS soit toujours un plaisir ...
Réussir le CAPEPS: l’importance du stage en établissement

Réussir le CAPEPS: l’importance du stage en établissement

Se préparer pour obtenir le CAPEPS, c’est comme une préparation à un marathon. Il va falloir tenir sur la durée. Plusieurs mois durant lesquels tu dois emmagasiner de nouvelles connaissances. Remettre en cause certaines habitudes. Changer parfois de méthodologie pour les écrits en fonction des remarques de tes profs à la fac. Vivre des moments de doutes à certaines périodes. Mais aussi des moments de joie, de fierté quand tu sens que tu progresses dans une activité physique ou que tu obtiens une bonne note à un écrit de préparation.

Ces moments, on les a tous vécus, avant de décrocher un concours. Et notamment la sensation de ne pas être prêt pour l’oral de leçon car on ne maîtrise pas encore suffisamment telle ou telle APSA. Évidemment, tu ne pourras pas maîtriser parfaitement toutes les APSA du concours (en quelques mois) avant de passer ton oral de leçon. La méthodologie va donc être très importante dans cet oral pour s’en sortir.

Un moment important pour préparer sa réussite au CAPEPS

En cette période de préparation des écrits, tu dois certainement lire beaucoup, emmagasiner des connaissances, des citations, commencer à apprendre par cœur. Et tu te concentres peu sur la préparation des oraux actuellement, c’est normal. Mais, il y a un moment important durant cette année de préparation au CAPEPS que tu ne dois pas négliger.

Un moment qui te permet de mettre à l’épreuve tout ce que tu apprends à la fac. Un moment qui te confronte à la réalité du terrain, avec de vrais élèves. Ce moment qui va t’aider à être plus pertinent dans ton écrit 2 et à l’oral de leçon. Tu l’as deviné: il s’agit du stage en établissement scolaire (en lycée, en collège ou en lycée professionnel).

Faire vivre aux élèves une leçon d’EPS

Cette année, je m’occupe de 2 nouveaux stagiaires en Master 1 qui préparent le CAPEPS. Ils ont commencé leur stage dans mon collège depuis 3 semaines. Ils préparent bien consciencieusement leur leçon avant leur intervention. Et quand ils la font vivre aux élèves, ils se rendent compte de certaines choses: celles qui fonctionnent bien avec leur classe. Mais aussi celles qui dysfonctionnent alors qu’ils n’avaient pas du tout imaginé cela en préparant leurs leçons!

Je me faisais donc la réflexion dernièrement, en les observant, que le stage en établissement est un formidable lieu d’expérimentations quand on prépare le CAPEPS. Pour mettre à l’épreuve certaines données théoriques, tester certaines situations d’apprentissage que tu as pu lire dans une revue ou un ouvrage.

Il est pour moi, un moment important et fondamental dans la préparation de ce marathon pour obtenir le CAPEPS. Car il va permettre de donner de « l’épaisseur » à tes propos en écrit 2 mais aussi à l’oral de leçon quand tu seras admissible.

J’ai donc eu l’idée de demander à mes stagiaires de l’an dernier, Manon et Corentin, de réaliser une petite vidéo. Tu les connais déjà si tu as regardé leur vidéo précédente. En effet, ils te partageaient les secrets de leur réussite au CAPEPS. Si tu n’as pas encore eu l’occasion de visionner l’interview dans laquelle je les interrogeais sur les choses importantes pour réussir le concours, c’est par ici:

J’ai donc demandé à Manon et Corentin de réaliser une nouvelle vidéo (elle dure moins de 10 minutes) dans laquelle ils expliquent ce que leur a apporté le stage en établissement. Et en quoi il a contribué fortement à leur réussite au CAPEPS. Je te propose aujourd’hui de démarrer avec la vidéo de Corentin. Tu trouveras également sous la vidéo les idées importantes qu’il met en avant ainsi qu’un petit cadeau pour t’aider dans ta préparation actuelle.

Un grand merci à Corentin pour cette vidéo et tout ce qu’il partage pour t’aider dans la préparation de ton marathon CAPEPS 😉

En espérant que ce contenu va te faire prendre conscience de l’importance fondamentale de ce stage dans ta future réussite!

Le rôle fondamental du stage dans la réussite au CAPEPS

Les difficultés rencontrées avant le stage et au début du stage

Des difficultés dans la conception d’une leçon en essayant de mettre en lien (et justifier) au regard des programmes EPS, des différents projets (établissement, EPS, classe) et des caractéristiques des élèves de la classe.

Des difficultés à trouver des situations d’apprentissage pour faire progresser les élèves. Je pensais que je devais proposer beaucoup de situations aux élèves. Le stage m’a permis de me rendre compte que ce n’était pas utile et pertinent. Il est plus efficace de se concentrer sur quelques situations d’apprentissage et les faire évoluer avec des variables didactiques.

Les 5 raisons qui prouvent que le stage est bénéfique pour la réussite du concours

1) Vivre une expérience concrète, différente de celle vécue de manière théorique à la fac

En stage, tu dois prendre en compte le contexte local, avec des enjeux particuliers et spécifiques à l’établissement, les caractéristiques de tes élèves. Il va donc falloir s’adapter à ce contexte spécifique pour faire progresser les élèves qui te sont confiés. Cela est un très bon exercice pour te préparer à l’écrit 2 du concours et à l’oral 1.

2) S’immerger dans une classe durant tout un module d’apprentissage dans une APSA

Cela permet véritablement de se rendre compte de la complexité du métier, de toutes les responsabilités et les missions d’un professeur d’EPS. Dans sa gestion de classe notamment. Cela permet d’avoir une vision globale de la conduite d’un module en mettant en place des situations d’apprentissage jusqu’à l’évaluation des élèves.

Certaines situations vont fonctionner avec les élèves, d’autres non. Ce stage est un lieu d’expérimentations. Le maître mot du stage est l’expérimentation. Pour tester certaines situations et le niveau d’implication des élèves.

3) Concevoir son propre enseignement en fonction de la liberté pédagogique laissée par le tuteur

Durant ce stage, il nous est demandé de concevoir un module d’apprentissage, de faire progresser les élèves dans une APSA. La conception et la préparation de leçon doivent donc être sérieuses et régulières.

Le tuteur joue un rôle important à ce niveau car il a un regard sur la préparation de leçon et donne des conseils pour éviter de s’égarer dans la conception d’une leçon.

Ce travail de préparation de leçon est fondamental pour commencer à bien préparer l’oral de leçon du CAPEPS. Notamment avoir un fil rouge au niveau des contenus d’enseignement du début de la leçon (dès l’échauffement) jusqu’à la fin de la leçon.

4) Les échanges pédagogiques avec le tuteur qui permettent de progresser

Les échanges avec le tuteur permettent notamment de progresser dans la conception d’une leçon d’EPS et dans la conduite, la gestion de la classe. Il peut « corriger » les leçons préparées, apporter du contenu s’il en manque, faire le bilan après la leçon avec les points positifs et les points d’amélioration pour la leçon suivante.

5) Le stage « massé » sur 2 semaines apporte énormément d’informations sur la vie d’un établissement et les différentes stratégies d’enseignement

Le stage « massé » (avec une immersion dans différentes classes tous les jours pendant 2 semaines) est un moment clé et majeur de l’année de préparation au concours. Il permet d’observer différentes classes, dans différentes APSA, avec différents collègues EPS. C’est un moment qui permet d’engranger énormément d’informations et d’observer des stratégies d’enseignement différentes.

Personnellement, lors de cette période d’observation, j’ai pu reprendre une Forme de Pratique Scolaire en arts du cirque et l’utiliser comme bloc argumentaire dans l’écrit 2 du CAPEPS. Je te propose d’ailleurs ci-dessous un bloc argumentaire que j’avais préparé avant les écrits.

Cette période m’a également permis de découvrir davantage la vie d’un établissement scolaire. En assistant à des réunions, des conseils de classes, des sensibilisations (avec des intervenants extérieurs) au handicap, aux discriminations…Toute cette richesse d’expériences va permettre d’affiner tes connaissances sur un établissement scolaire (particulièrement utiles pour l’oral de leçon). Et également enrichir tes exemples en écrit 2.

Pour conclure…

Je te conseille de prendre ce stage vraiment au sérieux car il apporte de nombreux éléments qui vont t’aider à décrocher le concours. C’est dans ce genre de moment qu’on commence à réfléchir et à définir quel genre de prof d’EPS on va être. C’est ce que les jurys du CAPEPS voudront voir également, ta conception de l’enseignement de l’EPS.

Tu peux télécharger ci-dessous un exemple de bloc argumentaire en arts du cirque

[Contenu Privé ]

Cette partie de l'article est réservée aux membres privés du blog.

Tu peux devenir membre privé gratuitement et en un clic.


La page se rechargera automatiquement et tu auras accès à la suite de l'article. 

Si tu es déjà inscrit, tu ne recevras pas les emails en double 😉

Laisser un commentaire

Fermer le menu






close

POUR LES PROFESSEURS D'EPS  :


REJOINS GRATUITEMENT

LES MEMBRES PRIVÉS DU SITE

  • check-square-o
    Accès aux ressources privées à télécharger.
  • check-square-o
    Reçois directement mes meilleurs articles dans ta boite email
  • check-square-o
    3 guides offerts à l'inscription.

INSCRIPTION EN UN CLIC :

envelope-open-o
envelope-open-o