Pour que l'EPS soit toujours un plaisir ...
Quelles situations pour l’échauffement en tennis de table en EPS au collège?

Quelles situations pour l’échauffement en tennis de table en EPS au collège?

Des pistes sont apportées dans cet article pour dépasser les situations habituellement proposées aux élèves de collège. En effet, il est fréquent de rencontrer la même situation d’échauffement. Les élèves doivent réaliser le maximum d’échanges possibles en coup droit sur coup droit ou en revers sur revers. Les situations suivantes apportent des outils pour sortir de cette forme traditionnelle d’entrée dans l’activité tennis de table.

La démarche en tennis de table au cycle 3 et 4

En lien direct avec la compétence attendue dans le module tennis de table et l’objectif de la leçon, chaque situation d’échauffement doit:

  • S’inscrire dans une logique duelle, de confrontation. Une confrontation contre un ou des adversaire(s). Ou avec son/ses partenaire(s) contre d’autres adversaires.  Cette logique duelle constitue « l’ADN » de l’activité tennis de table. Elle doit donc être présente dès l’échauffement. 
  • Solliciter l’attention des élèves afin qu’ils entrent rapidement dans un « état de concentration », indispensable pour progresser.
  • Favoriser l’aspect ludique pour donner envie aux élèves de s’investir dans la leçon.  Et aussi de se constituer un capital de bons souvenirs en EPS, garants d’une « motivation continuée » (J-P Famose, La motivation en EP et en sport, 2001) à l’égard de la pratique physique et sportive.
  • Surprendre les élèves par leurs contenus variés et originaux. En effet,  la nouveauté est considérée comme une source de motivation  (D.E. Berlyne et H.I. Day, EarlyMotivational Theories : Intrinsic Motivation, 1971).

Les situations d’échauffement en tennis de table au collège

Tennis de table au Cycle 3 (6ème)

Situation d’échauffement: « Le jonglage-service »

Capacité à atteindre: être capable de servir de façon réglementaire.

Avec des élèves n’ayant jamais vécu de cycle de tennis de table, servir de façon réglementaire consiste dans un premier temps à servir en faisant déjà un rebond dans son camp (avant de lancer la balle à 16 cm). En effet,  le service est le seul coup en tennis de table qui nécessite un rebond dans son camp. L’enjeu est donc de faire comprendre aux élèves que pour réaliser un service, la raquette doit avoir une orientation fermée (qui regarde sa demi-table).

Organisation:

2 élèves par table. 1 balle pour 2. Effectuer 3 jonglages (en coup droit) puis réaliser un service en faisant rebondir la balle dans son propre camp avant de toucher le camp adverse. Le partenaire réceptionne la balle avec sa raquette, réalise 3 jonglages (sans arrêter la balle) puis sert à son tour.

Ainsi, chaque échange complet (3 jonglages + service ayant atteint le camp adverse) vaut 1 point. Cette situation est organisée sous forme de défi entre les différentes tables. Chaque binôme essaye d’atteindre le plus grand nombre de points. A chaque faute, le score du binôme retombe à 0. 

Cette situation permet aux élèves de différencier 2 inclinaisons de raquettes différentes. Une inclinaison ouverte pour réaliser les jonglages. Une inclinaison fermée pour effectuer le service.

Consignes:

Pour les jonglages : positionner sa raquette ouverte à l’horizontale à hauteur du nombril, bien à plat, « qui regarde le plafond ». Accompagner la balle vers le haut sans bloquer le geste après le contact balle/raquette et sans quitter la balle des yeux.

echauffement eps tennis de table
Raquette ouverte

Pour le service : raquette fermée qui regarde sa demi-table (afin d’envoyer la balle dans son propre camp). Produire un geste de l’arrière vers l’avant et vers le bas comme si l’on voulait taper la raquette contre le bord de la table.

tennis de table college
Raquette fermée
Simplifications:

. Le partenaire arrête la balle avec la main avant de faire ses jonglages-service.

. Ne pas limiter à 3 jonglages avant de servir mais en autoriser autant que nécessaire. Ceci  pour permettre à l’élève de se rééquilibrer et de se replacer dans la position optimale pour servir (si son 1er jonglage est mal contrôlé).

Complexification:

Limiter à un seul jonglage avant de servir.

Évolution possible:

« Jonglage/service » sous forme de duel, de match. Les élèves cherchent alors à déséquilibrer l’adversaire par un service placé latéralement ou avec une trajectoire rasante. Ainsi, on prépare déjà l’atteinte de la compétence recherchée au cycle 4 :  « Rechercher le gain d’une rencontre en construisant le point dès la mise en jeu ».

Situation d’échauffement: « La ronde infernale »

Capacité à atteindre: être capable de repérer la situation favorable (balle « donnée » et/ou adversaire décalé pour le déborder).

Organisation:

4 ou 5 élèves par table. Jouer chacun son tour. Dès qu’un élève a envoyé la balle de l’autre côté du filet, il va se placer de l’autre côté de la table. Chaque élève possède un capital de 10 points au début de la situation. Il perd 1 point à chaque faute.

Celui qui a conservé le plus grand capital de points à la fin du temps imparti (3 min par exemple) est déclaré vainqueur. La situation peut être organisée sous forme de montée / descente. L’élève vainqueur  « monte » d’une table, les 2e et 3e restent sur la même table et le perdant « descend » d’une table.

Un système de score doit être rapidement mis en place pour être directement en lien avec la capacité à atteindre. Si je marque le point en smashant et que l’adversaire ne renvoie pas la balle, il perd 3 points sur son capital (et non 1 point). Si je marque le point et que l’adversaire ne parvient pas à toucher la balle avec la raquette, il perd également 3 points.

Consignes:
ronde infernale tennis de table college

. Repérer une « balle donnée ». C’est une balle à trajectoire lente, montante, qui passe 40 ou 50cm au-dessus du filet et retombe au centre de la table. Elle représente le signal pour smasher la balle.

. Repérer un « adversaire décalé ». Soit l’élève est en retard pour faire le tour de la table. Dans ce cas, jouer à l’opposé pour le prendre de vitesse et le déborder. Soit l’élève court trop vite et il est emporté par sa vitesse. Dans ce cas, jouer dans le sens contraire de son déplacement (jouer le « contre-pied ») afin de le déborder et marquer le point.

Complexifications:

Changer de sens de rotation après chaque faute. Cela nécessite une grande concentration de la part des élèves.

Jouer uniquement en coup droit.

Tennis de table au Cycle 4 (5ème-4ème-3ème)

Situation d’échauffement: « Servir face à un résistant »

Capacité à atteindre: être capable de se créer une arme au service en jouant placé, accéléré et/ou avec effets simples.

Organisation:

3 élèves par table : 2 « assaillants » (A1 et A2) d’un côté contre 1 élève « résistant » (R) de l’autre côté qui possède un capital de 11 pts. Les 2 assaillants ont chacun une balle (ce sont les joueurs serveurs). A1 réalise un service et joue l’échange jusqu’à ce que R ou A1 fasse une faute. À l’issue de celui-ci, il cède sa place à A2  qui sert et joue l’échange à son tour. Et ainsi de suite.

Le résistant doit donc tenir pendant 1min 30 en perdant le moins de points possible sur son capital de 11 points. A1 et A2 ne perdent pas de points et n’en marquent pas. Les assaillants n’accordent aucun répit à R pendant 1min 30.

ping pong service

A l’issue de la séquence d’1min30, le résistant retient son capital de points restant. Un autre élève devient alors résistant. Lorsque tous les élèves sont passés dans le rôle de résistant nous pouvons établir un classement des élèves en fonction de leur nombre de points restant.

Consignes:
  • Pour les assaillants, envisager le service comme une véritable arme tactique. Il s’agit d’essayer de faire perdre le point au « résistant » dès la remise de service ou sur la balle suivante. En effet, l’objectif des assaillants est de faire baisser le capital de 11 points de R le plus vite possible.
  • Réaliser un service qui déstabilise le « résistant » (service long rapide, court, avec effet latéral, lifté ou coupé) et essayer de conclure le point sur la balle suivante (3ème frappe). Construire des schémas de jeu simples à partir du service. Exemples: je sers lifté pour que le « résistant » lève la balle puis je smashe en coup droit. Je réalise un service latéral droit pour orienter la remise de service du « résistant » dans mon coup droit puis je smashe en coup droit.
Évolutions possibles:

. Un service gagnant enlève 2 points à R. Ceci afin d’encourager davantage les élèves à utiliser le service comme une véritable arme tactique.

. 1er temps (1 min) : les 2 élèves « assaillants » jouent sans s’être concertés au préalable sur la tactique à employer pour faire perdre le maximum de points à R. Ensuite temps mort de 30 secondes: concertation des 2 assaillants sur la tactique à employer pour faire perdre le maximum de points à R. Enfin, 2ème temps (1 min). A1 et A2 cherchent à appliquer une tactique efficace: éviter le point fort de R, jouer sur son point faible…

Situation d’échauffement: « Le match tout en coup droit »

Capacité à atteindre: être capable de se placer rapidement pour frapper équilibré, en différenciant le temps de déplacement du temps de frappe.

Organisation:

Les 2 élèves sont contraints de jouer en frappe coup droit (balle frappée à droite du corps pour un droitier et à gauche pour un gaucher) sur toute la table. Donc chaque frappe effectuée  devant soi ou à gauche du corps (pour un droitier) est considérée comme un revers. Cela engendre la perte du point.

eps tennis de table college lycee
Balle frappée à droite du corps pour un droitier

Cette situation est réalisable avec des élèves produisant des trajectoires encore assez lentes qui leur laissent le temps de se déplacer pour jouer toutes les balles en frappe coup droit. Par contre, avec des élèves plus débrouillés produisant des trajectoires plus rasantes et tendues avec un début d’effet, nous proposons une variante. Dans la même situation, nous leur demanderons de jouer toutes les balles non plus en frappe coup droit mais en poussette (coup avec un effet coupé) coup droit.

Cette situation est particulièrement intéressante pour faire verbaliser les élèves sur les intentions tactiques mises en place pour marquer des points. Par exemples, balader son adversaire de gauche à droite. Le fixer sur un côté puis jouer à l’opposé. Envoyer une balle d’un côté et si l’adversaire anticipe de l’autre côté, jouer le contre-pied.

Consignes:
  • Différencier le temps de déplacement du temps de frappe : 1. je me déplace ; 2. je m’arrête en étant équilibré sur mes deux appuis; 3. je réalise ma frappe coup droit.
  • Adopter une posture dynamique pour réagir rapidement et jouer toutes les balles en coup droit. Pour cela, avoir les jambes fléchies, le poids du corps sur l’avant des pieds, les talons décollés du sol.
  • Se déplacer en « pas chassés »  sans que les pieds ne se touchent. Il s’agit d’un déplacement glissé et non sauté. En effet, les jambes ne poussent pas vers le haut mais latéralement. Ceci pour limiter la phase d’amortissement. Il faut donc pousser sur la jambe gauche pour se déplacer vers la droite et pousser sur la jambe droite pour se déplacer vers la gauche.
Simplification:

Placer une zone interdite de 20 à 40cm de large (matérialisée par une cordelette posée sur chaque demi-table côté revers). Ceci pour éviter des placements de balle petits côtés revers qui nécessitent de grands déplacements pour frapper en étant équilibré.

Pour conclure sur l’échauffement en EPS, en tennis de table au collège

Toutes les situations d’échauffement utilisées lors de nos modules de tennis de table présentent les caractéristiques suivantes. Elles s’inscrivent dans une logique de confrontation, font appel à la concentration des élèves, ont un côté ludique et surprenant. De plus, elles préparent déjà la suite de la leçon en centrant les élèves sur des contenus d’enseignement précis, ciblés qui répondent à notre objectif de leçon.

C’est certainement en centrant les élèves à chaque leçon sur  des contenus d’enseignement bien ciblés qui « voyagent » du début de la leçon (dès l’échauffement) jusqu’à la fin de la leçon que nous pouvons faire progresser les élèves tout en donnant du sens à notre enseignement.

Si tu penses que ces ressources peuvent aider certains de tes collègues ou des étudiants, partage-les sur tes réseaux sociaux ou par mail 😉

Et toi comment abordes-tu l’échauffement en tennis de table avec tes élèves de collège? Partage tes astuces, tes pépites en commentaires au bas de la page!

On partage et on progresse ensemble 🙂

Laisser un commentaire

Fermer le menu






close

POUR LES PROFESSEURS D'EPS  :


REJOINS GRATUITEMENT

LES MEMBRES PRIVÉS DU SITE

  • check-square-o
    Accès aux ressources privées à télécharger.
  • check-square-o
    Reçois directement mes meilleurs articles dans ta boite email
  • check-square-o
    3 guides offerts à l'inscription.

INSCRIPTION EN UN CLIC :

envelope-open-o
envelope-open-o