Pour que l'EPS soit toujours un plaisir ...
2 situations d’échauffement ludiques pour le Champ d’Apprentissage 4

2 situations d’échauffement ludiques pour le Champ d’Apprentissage 4

Après une longue période de travail sur ma séquence de tennis de table pour le collège ou le lycée https://www.epsregal.com/tennis-de-table, je reprends l’écriture d’articles pour mon blog 🙂

Formation tennis de table Régi Galek

Je te propose aujourd’hui 2 situations d’échauffement que j’utilise très souvent durant mes leçons d’EPS. Elles sont utilisables dans plusieurs activités physiques et sportives du Champ d’Apprentissage n°4 au collège comme au lycée. Grâce à une utilisation régulière, les élèves connaissent le principe, les consignes. Cela permet donc de les faire entrer rapidement dans la leçon sans perte de temps pour le passage de consignes.

Les avantages de ces 2 situations

Elles donnent un caractère dynamique dès le début de la leçon. Ces 2 situations permettent de faire entrer les élèves dans un état de concentration propice pour la suite de la leçon. Elles ont un aspect ludique permettant de mobiliser l’ensemble des élèves de la classe. Enfin, elles ne durent pas très longtemps: en moins de 10 minutes, elles permettent d’échauffer les élèves, les faire entrer dans une logique de coopération et/ou de duel, essentielle dans le Champ d’Apprentissage n°4.

Ces 2 situations permettent de faire des liens, des ponts entre les différentes activités physiques et sportives du CA 4. Je les utilise notamment en volley-ball, badminton, tennis de table, savate boxe française. Elles permettent de faire ressortir aux yeux des élèves certains principes transversaux dans les activités du champ 4. Et elles permettent de travailler des capacités transversales.

1ère situation d’échauffement: « Attaquer un résistant »

Elle est utilisable notamment en volley-ball, tennis de table, badminton, lutte, savate boxe française.

Les capacités travaillées transversales au CA 4

Savoir-faire en action:

  • Réaliser une préparation à l’effort spécifique;
  • Tenir et soutenir un effort optimal sur une période de jeu;
  • Adopter une posture dynamique et active permettant une intervention rapide et efficace: orientation des appuis, flexion des jambes, équilibration.
  • Appliquer une consigne spécifiant le rôle à tenir, les cibles et les armes autorisées pendant un temps défini d’opposition;
  • Identifier et saisir une situation de marque (rapport de force favorable) et produire une attaque décisive.

Savoir-faire pour aider aux apprentissages:

  • Prélever des indices simples pour identifier une situation favorable de marque;
  • Apprécier globalement les raisons de son échec ou de sa réussite;
  • Identifier et verbaliser les points forts et les points faibles de l’adversaire.

Organisation de la situation:

3 élèves par terrain, par table ou par ring. 2 « assaillants » (A1 et A2) d’un côté contre 1 élève « résistant » (R) de l’autre côté qui possède un capital de 10 vies. Dans les activités raquettes (badminton ou tennis de table) ou en volley-ball, les 2 assaillants ont chacun une balle ou un volant (ce sont les joueurs serveurs). A1 réalise un service et joue l’échange jusqu’à ce que R ou A1 fasse une faute. À l’issue de celui-ci, il cède sa place à A2 qui sert et joue l’échange à son tour. Et ainsi de suite.

Le résistant doit tenir pendant 1min 30 en perdant le moins de vies possible sur son capital de 10 vies. A1 et A2 ne perdent pas de vies et n’en marquent pas. Leur seul objectif est de faire perdre le maximum de vies au résistant. Les assaillants n’accordent aucun répit à R pendant 1min 30. Ce sont les assaillants qui s’occupent d’aller rechercher rapidement leur balle ou volant.

EPS tennis de table

A l’issue de la séquence d’1min30, le résistant retient son capital de vies restant. Un autre élève devient alors résistant. Lorsque tous les élèves sont passés dans le rôle de résistant nous pouvons établir un classement des élèves en fonction de leur nombre de vies restant: du premier au troisième.

Une évolution possible:

1er temps (1 min 30) : les 2 élèves « assaillants » jouent sans s’être concertés au préalable sur la tactique à employer pour faire perdre le maximum de vies à R.

Temps mort de 30 secondes pour analyser la séquence de jeu qui vient de se dérouler: concertation des 2 assaillants sur la tactique à employer pour faire perdre le maximum de vies à R.

2ème temps (1 min 30) : A1 et A2 cherchent à appliquer une tactique efficace. Par exemple: éviter le point fort de R, jouer sur son point faible…Ils continuent à essayer de faire baisser le capital de vies restant du résistant.

Consignes: une illustration en badminton

Pour les assaillants, envisager le service comme une véritable arme tactique. Il s’agit d’essayer de faire perdre le point au « résistant » dès le retour de service ou sur le coup suivant. En effet, l’objectif des assaillants est de faire baisser le capital de 10 vies de R le plus vite possible.

badminton EPS

Réaliser un service qui déstabilise le « résistant » (service long, court ou tendu) et essayer de conclure le point sur le coup suivant grâce à un amorti, un smash ou un dégagé. En effet, il s’agit de construire le point à partir du service et de la probabilité du retour adverse (schémas tactiques simples). Exemple: je sers très long au fond du court pour faire reculer au maximum le « résistant » puis je réalise un amorti juste derrière le filet.

2ème situation d’échauffement: « le partenaire en or »

J’utilise très fréquemment cette situation en volley-ball, tennis de table et badminton pour faire entrer les élèves dans la leçon. En 7-8 minutes seulement, les élèves ont rencontré un nombre important de partenaires différents et se sont concentrés sur la consigne donnée par l’enseignant.

Cette situation présente de nombreux avantages et je t’invite à la tester pour les découvrir en direct dans le gymnase avec tes élèves en action.


Les capacités travaillées transversales au CA 4

Savoir-faire en action:

  • Réaliser une préparation à l’effort spécifique;
  • Assurer régulièrement une mise en jeu réussie;
  • Adapter sa frappe à l’état du rapport de force.

Savoir-faire pour aider aux apprentissages:

  • Assumer le rôle de partenaire d’entraînement;
  • Assurer des envois de balle précis et réguliers.

Organisation de la situation:

Se mettre par 2 (choisir son partenaire). L’objectif est de réussir le contrat fixé par l’enseignant avec son partenaire en 3 essais MAXIMUM. Exemples de contrat: en volley-ball, faire passer le ballon 10 fois au-dessus du filet sans faire la faute en jouant uniquement en passe à 10 doigts. En tennis de table, faire passer la balle 5 fois au-dessus du filet en jouant uniquement en coup droit.

Si le contrat est validé en 1, 2 ou 3 essais, chaque joueur marque 10 points. Ils vont noter 10 sur la fiche de recueil des résultats (voir exemple ci-dessous). Cette fiche est accrochée au mur ou posée sur un banc.

Si le contrat n’est pas validé au bout des 3 essais, chaque joueur marque 1 point. Chaque joueur note alors 1 sur la fiche de recueil des résultats.

fiche observation eps lycee

Ensuite, chaque joueur doit OBLIGATOIREMENT changer de partenaire pour retenter le contrat.

Le premier élève qui a tenté le contrat avec 12 partenaires différents annonce « STOP! » et bloque le jeu. On additionne alors les points de chaque élève afin de proclamer les résultats : le partenaire en or est l’élève qui a le plus grand total de points (possibilité de nommer un partenaire en argent et en bronze éventuellement). Désigner le partenaire en or chez les garçons et la partenaire en or chez les filles.

Un chemin de plots est matérialisé au sol proche des feuilles de recueil des résultats. Ceci  afin que les élèves se mettent en file indienne dans l’ordre d’arrivée pour noter leurs résultats.

tennis de table echauffement lycee

Avec des classes à grand effectif, il est fortement conseillé de mettre en place 2 ou 3 fiches de recueils des résultats afin d’éviter les « bouchons ». Par exemple, une feuille avec la première moitié de la classe par ordre alphabétique posée à un endroit et une autre feuille avec la deuxième moitié de la classe posée à un autre endroit.

2 fiches recueil de resultats tennis de table

Après avoir tenté le contrat avec un partenaire, il faut venir noter son résultat (10 ou 1) sur la feuille avant de choisir un autre partenaire. On ne peut pas tenter le contrat avec 3 ou 4 partenaires différents et venir noter tous les résultats d’un coup!

Les intérêts de cette situation d’échauffement

. Elle donne un caractère dynamique au début de la leçon d’EPS avec des élèves qui s’empressent de venir noter leurs résultats et chercher un nouveau partenaire. En général, en 7 ou 8 minutes, un élève bloque le jeu car il a tenté le contrat avec 12 partenaires différents.

. Les élèves sont vraiment concentrés, s’appliquent durant les 3 essais pour réussir le contrat.

. Ils ne jouent pas uniquement avec leurs copains ou copines car il faut tenter avec 12 partenaires différents pour bloquer le jeu.

. Respecter des règles. Il s’agit de réussir un contrat précis sans tricher, d’attendre son tour pour noter des résultats sans doubler les autres.

. Prendre des initiatives. Dès que j’ai noté mon résultat, je dois aller chercher rapidement un autre partenaire pour retenter le contrat.

. A la fin de la situation, le tableau de données est très visuel. L’enseignant a une photo rapide du nombre de partenaires utilisés pour chaque élève de la classe. Donc, cela lui permet de voir en un coup d’œil l’investissement de chaque élève dans cette situation d’échauffement.

fiche observation tennis de table lycee

Évolutions possibles de cette situation

  • La classe est divisée en 2 (maillots pour les élèves les plus débrouillés dans l’activité et sans maillot pour les autres). Même situation sauf qu’un élève avec maillot est obligé de tenter le contrat avec différents partenaires sans maillot.
  • Après avoir validé le contrat (par exemple, faire passer le ballon 10 fois au-dessus du filet en volley-ball), les 2 élèves jouent le point et celui qui marque le point remporte 100 points. Le système de score est donc le suivant :

1 point pour chaque joueur s’ils n’ont pas réussi à faire passer le ballon 10 fois au-dessus du filet ;

S’ils ont réussi à faire passer le ballon 10 fois au-dessus du filet, le joueur qui a perdu le point ensuite remporte 10 points et le joueur qui a gagné le point remporte 100 points. Cette situation permet de différencier, en acte, jouer avec un partenaire (pour faire passer le ballon 10 fois au-dessus du filet) puis jouer contre un adversaire (pour la fin du point).

Teste ces 2 situations dans tes leçons d’EPS!

A toi maintenant, si tu le souhaites, de mettre en œuvre ces 2 situations en les adaptant aux caractéristiques de tes élèves et à l’activité qu’ils pratiquent. Si tu veux utiliser la fiche du « partenaire en or », tu peux la télécharger ci-dessous, il ne te restera plus qu’à copier-coller ta liste de classe…
Partage tes impressions sur ces 2 situations en commentaires au bas de la page 😉

On partage et on progresse ensemble!

[Contenu Privé ]

Cette partie de l'article est réservée aux membres privés du blog.

Tu peux devenir membre privé gratuitement et en un clic.


La page se rechargera automatiquement et tu auras accès à la suite de l'article. 

Si tu es déjà inscrit, tu ne recevras pas les emails en double 😉

Si tu penses que cet article peut aider certains de tes collègues ou des étudiants STAPS, partage-le sur tes réseaux sociaux ou par mail…


Laisser un commentaire

Fermer le menu