Pour que l'EPS soit toujours un plaisir ...
Réussir le CAPEPS externe: les 5 conseils d’Antoine

Réussir le CAPEPS externe: les 5 conseils d’Antoine

Tu souhaites passer le CAPEPS externe et tu recherches des conseils pour mettre toutes les chances de ton côté et décrocher ce concours? Rien de tel que d’avoir le témoignage et les conseils de candidats qui viennent d’obtenir le CAPEPS 😉 C’est le cas dans cet article avec Antoine qui se propose de te donner ses 5 conseils qui l’ont mené récemment à la réussite. Il a un parcours particulier car il a passé le CAPEPS 3 fois avant de l’obtenir.

Grâce à son expérience et un certain recul sur le concours, il te livre ses 5 conseils qui peuvent te permettre d’atteindre ton objectif le plus rapidement possible et te mener à la réussite dans quelques mois. Et en bonus, tu pourras accéder à ses 2 copies à la fin de cet article: une copie d’écrit 1 et une copie d’écrit 2…

Peux-tu te présenter brièvement et nous raconter ta belle réussite au CAPEPS externe en juillet 2020 ?

Je suis Antoine PILATE, j’ai 24 ans et je viens de l’académie de Lille. Je suis enseignant d’EPS dans un collège de l’académie de Versailles depuis le mois de septembre. J’ai tenté le CAPEPS externe 3 fois, j’ai été 3 fois admissible et cette année j’ai enfin réussi les épreuves orales !!

concours EPS

Plus précisément sur mes notes, j’ai eu 9,75 en Ecrit 1, 11 en Ecrit 2. Pour les oraux, je suis tombé en oral 1 en natation-sauvetage et j’ai eu 11,75. En oral 2, j’étais en spécialité tennis de table et j’ai eu 14. Du coup je termine à la 342ème place.

Pour quelqu’un qui passe le CAPEPS externe cette année, quelles seraient tes 5 conseils pour mettre toutes les chances de son côté et obtenir le CAPEPS ?

1er conseil: Avoir une bonne méthodologie pour les 2 écrits du CAPEPS

CAPEPS externe

Que ce soit pour les écrits ou pour les oraux, il faut vraiment travailler la méthodologie, c’est-à-dire avoir un cadre, une trame que vous maîtrisez pour répondre au sujet (après avoir eu les conseils et retours de vos formateurs).

J’ai pu voir aussi que dans les meilleures copies du CAPEPS aux écrits, il n’y avait pas énormément de connaissances mais la copie était fluide. On comprenait tout de suite là où le candidat voulait nous amener. Il faut accompagner le lecteur pour qu’il comprenne rapidement ce que vous voulez dire et surtout rappelez souvent les mots du sujet pour montrer que vous y répondez.

Pour les oraux, au fur et à mesure de ma préparation, ma méthodologie, que ce soit pour l’oral 1 ou pour l’oral 2, était toujours la même. Ce qui m’a permis d’arriver à Vichy serein car je connaissais ma méthodologie sur le bout des doigts et il fallait juste que je l’adapte à mes connaissances sur l’APSA, au dossier et à la vidéo.

Pour les oraux, durant votre préparation, je vous conseille de regarder des vidéos d’élèves, mais aussi de bien observer vos élèves durant votre stage de master, pour en retirer 2 ou 3 profils d’élèves de niveau différent. Ainsi, lorsque vous allez visionner la vidéo sur la tablette pendant le concours, vous allez pouvoir décrire les profils des différents élèves plus aisément, car ce sera un travail que vous aurez déjà réalisé lors de votre préparation. Aussi, de construire des contenus d’enseignement qui vous permettent de différencier votre leçon pour chaque profil que vous allez voir à la vidéo.

2ème conseil: avoir des connaissances…mais pas trop!

CAPEPS interne

Je pense qu’il faut vraiment chercher à découper chaque item des programmes du concours, les définir. Et ensuite s’aider de diverses lectures dans les livres et les revues pour avoir quelques connaissances exploitables, utilisables dans les écrits.

Par exemple en Ecrit 1 pour l’item 1 sur l’organisation du travail des élèves, j’ai essayé de chercher dans le sommaire de la revue EPS, des articles qui pouvaient m’aider sur l’évolution d’une activité de 1936 à nos jours. J’avais commencé par les sports collectifs et j’ai observé les différences qu’il pouvait y avoir au cours de cette période. Du coup, ça m’a permis aussi de travailler en même temps sur l’item 2 puisque je pouvais voir comment se sont transformées les diverses activités enseignées dans le cadre scolaire.

En Ecrit 2, c’est la même chose, il y a des connaissances ou des cadres théoriques qu’on peut réutiliser dans différents sujets à condition que ça réponde bien à la question. Au final en Ecrit 2, je travaillais beaucoup mes illustrations en prenant des activités au programme de l’Oral 1 dans lesquelles j’étais le plus à l’aise et aussi mon activité de spécialité (le tennis de table). Et j’essayais toujours d’améliorer ces illustrations grâce aux retours de mes formateurs lors de la correction de mes copies et pendant les TD.

Je conseille vraiment de commencer à travailler sur des APSA au programme de l’oral 1 et votre APSA de spécialité. Afin d’avoir déjà quelques connaissances pour les épreuves orales parce qu’après les écrits, ça va très vite et il faut réviser 16 APSA !!!

Il y a également beaucoup de personnes qui vendent leurs fiches, j’en ai également acheté, mais je me suis vite aperçu que ça ne m’aiderait pas non plus tant que ça. Je pense que chacun à ses affinités avec des cadres théoriques. L’important est de pouvoir argumenter, proposer des situations que vous pouvez défendre au regard du sujet proposé le jour du concours.

3ème conseil: Bien gérer son temps

concours EPS

Après mes premiers devoirs lors de ma première année, j’avais une bonne gestion temporelle. Pour les écrits, je savais à quel moment je devais être sur mon brouillon, décortiquer le sujet et à quel moment il fallait que je commence à écrire pour éviter d’être en crise temporelle. Je savais combien de temps j’allais mettre pour écrire mon introduction puis mes différentes parties.

Pour les oraux, c’était la même chose, je savais combien de temps il me fallait pour définir les éléments de la question, lire le dossier, repérer les éléments saillants… Pour les différentes étapes de ma méthodologie à l’oral, je savais donc où je devais en être à tel moment de l’épreuve, j’avais des repères précis.

Du coup, pour les écrits et les oraux ça me permettait de savoir si j’étais en avance, en retard. Je pense qu’une bonne gestion du temps sur les épreuves du CAPEPS, c’est ce qui permet de ne pas augmenter davantage son stress.

Il faut aussi savoir gérer sa préparation sur l’année pour réussir le concours. Je me faisais un programme en sachant ce que j’allais travailler chaque semaine.  

4ème conseil: Ne rien lâcher, persévérer et rester motivé

reussir concours EPS

J’ai passé 3 fois le concours, donc je pense qu’il faut surtout ne rien lâcher! Un échec, 2 échecs ce n’est pas évident à gérer, mais il faut bien essayer de comprendre ses erreurs, toujours retravailler les copies ou oraux en fonction des retours des formateurs. Même si vous avez une mauvaise note à un devoir, dîtes vous que ce n’est qu’un entrainement et que c’est le jour J le plus important et qu’il faudra être prêt, tout donner.

La première année lorsque j’ai passé le concours, juste avant les épreuves écrites, je n’avais pas des notes qui me permettaient d’être admissible (lors des écrits de préparation). Mais au final, j’ai réussi à être admissible, et c’est arrivé également à plusieurs autres candidats. Comme je croyais que je ne serai pas admissible, je n’ai pas travaillé les oraux. Je faisais mes dossiers pour mon master. Mais finalement quand j’ai su que j’étais admissible, je n’ai pas réussi à gérer mon temps avant de partir à Vichy car il fallait que je révise 16 APSA pour l’oral… Du coup pour les fois suivantes, ça m’a servi de leçon et j’ai commencé à travailler à fond sur les oraux 1 semaine après la fin des écrits.

5ème conseil: Bien se reposer

concours enseignant EPS

Ne pas oublier de bien dormir, ne pas travailler trop tard le soir, s’accorder des moments de pause pour récupérer : par exemple, ne pas mettre de réveil le dimanche ! La gestion de la fatigue sur plusieurs mois, c’est vraiment important. Lors de ma préparation, après un écrit ou un oral, souvent je faisais une sieste. J’allais aussi voir ma famille ou des amis. Et ça me faisait vraiment du bien de « couper » un peu avec le concours. S’accorder quelques moments de break est primordial car c’est une année qui est fatigante, longue et il faut surtout réussir à rester lucide avant de partir à Vichy.

Est-ce que l’état d’esprit est important pour toi quand on passe ce concours ? Et qu’est-ce qui était différent dans ta tête entre les 2 premières fois où tu n’as pas décroché le concours malgré ton admissibilité et la 3ème fois où tu as réussi ?

CAPEPS externe EPS

Oui, il faut toujours y croire. Comme je l’ai déjà dit, c’est arrivé que pendant la formation des candidats n’aient pas forcément de bons résultats et se retrouvent finalement admissibles. Il faut donc toujours penser que tout est possible. Et toujours tout donner le jour des épreuves.

Quelques jours avant les épreuves, je relisais juste mes fiches, j’essayais d’aller courir pour libérer mon esprit, voir ma famille qui m’a beaucoup motivé pour ne rien lâcher et y croire jusqu’au bout.

Les années où l’on passe le concours, le temps passe très vite. On essaye toujours d’avoir un maximum de connaissances pour essayer de répondre à chaque sujet du concours (que ce soit pour les écrits ou les oraux). J’étais dans cet état d’esprit-là lors de la 1ère année. Malheureusement, je m’y suis pris trop tardivement pour réviser les APSA de l’oral 1 et 2. Du coup j’étais stressé avant de partir à Vichy, sachant que ma méthodologie n’était pas encore parfaite et que je n’avais pas pu réviser en profondeur toutes les activités.

La 1ère année j’ai eu 6 en oral 1 et 7 en oral 2. La 2e année, je me suis mieux préparé, j’ai pris du recul, lu en détail les rapports de jury. Je me suis rendu compte que je n’avais pas forcément échangé avec les autres candidats durant ma préparation, pourtant je pense qu’exposer nos différents points de vue, c’est une richesse. C’est ce que j’ai fait la 2ème année, mes notes étaient meilleures (11,5 en oral 1 mais 5,75 en oral 2) mais malheureusement pas suffisantes pour réussir le concours.

Enfin, cette année, je me suis dit qu’il fallait que je sois meilleur en oral 2, car cet oral m’a fait échouer les 2 premières années. J’ai contacté Régis, qui m’a proposé de faire un coaching en Oral 2 après les résultats d’admissibilité, en plus de ma formation à la fac. J’ai pu le contacter via son site EPS Régal, sur lequel j’avais pris sa formation en ligne (https://www.epsregal.com/tennis-de-table) dans laquelle j’ai pu voir des vidéos d’élèves en situation ainsi que des situations d’apprentissage concrètes. Je connaissais son expérience dans l’activité et son expérience en tant qu’enseignant et jury de concours. Grâce à cette formation à distance en oral 2, cela m’a aidé à prendre confiance en moi pour réussir le concours.

En effet, Régis me faisait des retours réguliers (via mail, téléphone et zoom), en m’indiquant les points positifs de mes oraux et les axes d’amélioration (plutôt que des points négatifs), ce qui m’a vraiment aidé à prendre confiance, à me situer dans ma préparation, à retravailler sur mes points faibles avant de partir à Vichy. Au final, j’ai réussi à avoir 14 en oral 2  et ainsi réussir mon concours !

As-tu un ou plusieurs ouvrages à recommander aux étudiants qui vont passer le concours cette année ?

CAPEPS

Pour l’écrit 1, les deux livres de Y. Travaillot m’ont beaucoup aidé. Celui sur l’histoire de l’EP, qui permet de comprendre l’évolution et les transformations de l’EPS. L’autre sur le guide méthodologique et thématique, qui permet de retracer l’évolution d’un thème dans l’histoire de l’EPS. Je pense qu’ils sont indispensables pour avoir des connaissances solides et les rattacher aux items du concours.

Pour l’écrit 2 et les oraux, j’ai beaucoup regardé dans les derniers dossiers EPS et AEEPS. Il y a des cadres théoriques et des illustrations qui m’ont vraiment aidé pour les épreuves. Par exemple les dossiers EPS n°78 sur l’élève débutant et n°81 sur l’élève débrouillé illustrent plusieurs activités de l’oral 1 qui m’ont permis de lire des profils d’élèves et ils proposent ensuite des situations qui sont vraiment une aide à la préparation du concours.

As-tu un outil à conseiller qui t’a aidé et qui pourrait aider les étudiants qui vont passer le CAPEPS?

Les fiches que j’ai faites personnellement en travaillant aussi avec d’autres candidats. Comme je l’ai dit, il y a plusieurs personnes qui proposent leurs fiches mais je pense vraiment qu’il faut s’en inspirer et non pas que ça soit un modèle. Je vous mets ci-dessous 2 exemples de fiches pour vous montrer comment je m’organisais pour l’Ecrit 1 et l’Ecrit 2.

Est-ce que tu as un petit cadeau à partager pour aider les futurs collègues EPS dans cette année de concours ?

Oui même 2 cadeaux, qui je l’espère, pourront aider les candidat(e)s de cette année. Une copie d’écrit 1 lorsque j’ai passé mon concours la première fois : j’ai eu 12. Et une copie d’écrit 2 lorsque j’ai passé mon concours l’année dernière : j’ai eu 15,5.

Je vous souhaite à toutes et à tous bon courage pour votre année de préparation. Surtout ne lâchez rien, car à la clé, c’est un très beau métier qui vous attend ! Lorsque vous avez des moments de « moins bien », repensez aux bons moments que vous avez vécu en stage, sur le terrain, c’est ce qui m’a donné aussi envie de le repasser autant de fois avant de réussir…

Je tiens à féliciter Antoine pour sa persévérance durant ces 3 années de travail intensif et sa belle réussite au CAPEPS. Je souhaite également le remercier pour le partage de ses 5 conseils. J’espère vraiment que ces ressources te permettront d’atteindre ton objectif et de décrocher ton CAPEPS externe très prochainement afin de nous rejoindre dans la grande famille des profs d’EPS 😉

On partage et on progresse ensemble…

Si tu as des questions ou des remarques sur cet article, tu peux les partager dans les commentaires ci-dessous. Si tu es intéressé(e) par un coaching pour mettre toutes les chances de ton côté pour atteindre ton objectif, tu peux me contacter à: info@epsregal.fr. Il reste seulement 3 places…

Si tu as apprécié cet article, tu trouveras également d’autres conseils pour réussir le concours dans les articles suivants:

matériel sportif EquipEPS

Laisser un commentaire

Fermer le menu






close

POUR LES PROFS D'EPS, PROFS DES ECOLES, ETUDIANTS   :


REJOINS GRATUITEMENT

LES MEMBRES PRIVÉS DU SITE

  • check-square-o
    Accès aux ressources privées à télécharger.
  • check-square-o
    Reçois directement mes meilleurs articles et des vidéos dans ta boite email
  • check-square-o
    3 guides offerts à l'inscription.

INSCRIPTION EN UN CLIC :

envelope-open-o
envelope-open-o

Vous êtes informé que ces informations seront enregistrées dans un fichier informatisé conformément à notre politique de confidentialité. En renseignant mon adresse email et en validant mon inscription, je demande expressément à recevoir mes 3 guides offerts, la newsletter avec les nouveaux articles ou vidéos, l’accès aux ressources privées à télécharger, des informations sur les produits, services et évènements d’EPS Régal. Je suis informé que je pourrais me désinscrire à tout moment de la newsletter en cliquant sur le lien de désinscription prévu à cet effet dans les mails qui seront adressés.